L’association Gem en Débat est fière d’accueillir comme invitée d’honneur Nathalie Arthaud lors d’une conférence-débat au cours de laquelle les étudiants seront libres de l’interroger sur sa carrière, sa campagne présidentielle et ses perspectives d’avenir.

ARTHAUDDepuis sa nomination à la tête de l’organisation Lutte Ouvrière, la popularité de Nathalie Arthaud n’a cessé de croître auprès des militants communistes. Elle apparait aujourd’hui comme une candidate légitime aux élections présidentielles de 2012 en tant que digne héritière d’Arlette Laguiller.

C’est à dix-huit ans, en lisant le Manifeste du Parti Communiste, que Nathalie Arthaud comprend la nécessité d’un engagement en politique et se rallie aux sympathisants trotskystes. Professeur agrégée d’économie et de gestion, elle débute véritablement sa carrière politique en 2005 et intègre le Conseil municipal de Vaulx-en-Velin. Après avoir rempli la mission de porte-parole d’Arlette Laguiller lors des élections présidentielles de 2007, Nathalie Arthaud a été nommée porte-parole national du mouvement Lutte Ouvrière en 2008.

Ayant annoncé sa candidature officielle aux élections présidentielles il y a près d’un an, Nathalie Arthaud est décidée à conserver la ligne idéologique traditionnelle du parti. Elle compte proposer un « programme de lutte » pour les travailleurs, mettant en avant  le combat contre le chômage et l’indexation des salaires sur les prix. Nathalie Arthaud insiste aussi particulièrement sur l’impact dramatique de la crise économique sur la population.

Bien loin de l’image sanglante des régimes de Staline, de Mao ou de celui de la Corée du Nord, Nathalie Arthaud défend un communisme neuf, qui n’est marqué ni par les rides, ni par la complaisance ; un communisme par lequel la population pourrait diriger elle-même son système. La candidate de Lutte Ouvrière cherche à incarner ce nouvel élan et faire progresser un parti qui peine de plus en plus à se faire entendre dans le paysage politique français. C’est donc un défi de grande ampleur qui attend Nathalie Arthaud au printemps 2012. Toutefois, il se pourrait que le contexte actuel de crise sociale, économique et financière change la donne et offre au programme de Lutte Ouvrière un impact bien différent dans l’opinion des français.

Nathalie Arthaud va-t-elle parvenir à rafraîchir l’image publique de son parti et à le rendre plus attractif ? Quelles perspectives envisager pour Lutte Ouvrière à court et à moyen termes ? Quel rôle la crise jouera-t-elle aux élections présidentielles de 2012 ?

Autant de questions que chacun sera libre de poser à notre invitée lors de la conférence animée par les membres de Gem en débat.

Vous êtes invités


Le mercredi 07 décembre

20h00

Auditorium de Grenoble Ecole de Management

Entrée libre et Gratuite pour Tous

Share Button