L’association Gem en Débat est fière d’accueillir comme invité d’honneur Patrick Poivre d’Arvor lors d’une conférence/débat au cours de laquelle les étudiants seront libres de l’interroger sur sa carrière, mais également sur ses convictions et ses perspectives d’avenir.

PPDABachelier surdoué, la carrière journalistique de Patrick Poivre d’Arvor, plus connu sous l’acronyme PPDA, s’enchaîne très vite. Ainsi, après avoir débuté à France Inter en 1971, il rejoint Antenne 2 et devient chef du service « politique, économique et social ». L’occasion lui est alors donnée de présenter sa première émission télévisée et il devient dès 1976 présentateur du 20 heures. Après 8 années de présence sur la chaîne publique, il prend la décision de rejoindre TF1 en 1986 et se retrouve, là encore, installé aux rênes du journal télévisé. Devenu directeur délégué de l’information à TF1, PPDA intervient également depuis 2000 au sein de la chaîne régionale bretonne TV Breizh en tant que vice-président.

La carrière de Patrick Poivre d’Arvor est loin de se limiter  au journalisme. En effet, dès l’âge de 17 ans, il écrit son premier roman best-seller avec « Les enfants de l’aube » qui se vendra à près d’ 1,5 million d’exemplaires. Il obtient par la suite l’opportunité de présenter une émission littéraire sur TF1 en dernière partie de soirée avec Ex-libris, aujourd’hui devenue Vol de nuit. Auteur d’une soixantaine d’œuvres littéraires, il est aujourd’hui sur le devant de la scène avec son dernier livre intitulé « Rapaces », narrant un thriller se déroulant à la veille des élections présidentielles de 2012.

Bien que faisant figure de journaliste de grande audience et d’écrivain reconnu, PPDA a fait l’objet de plusieurs controverses. Ainsi, en 1991, il lui est reproché un manque de déontologie en proposant une interview truquée de Fidel Castro sur TF1. De même, à la suite de la sortie de son œuvre « Ernest Hemingway, la vie jusqu’à l’excès » en 2011, il est accusé de plagiat. Enfin, il fait l’objet de plusieurs condamnations, que ce soit pour recel d’abus sociaux ou pour « diffamation »  notamment.

Ainsi, comment Patrick Poivre d’Arvor conçoit-il aujourd’hui le métier de journaliste ? Evincé du 20 heures en 2008, comment perçoit-il la liberté de la presse au sein du paysage audiovisuel français ? Quels rôles peuvent revêtir les écrivains au sein de la société ? Autant de questions que chacun sera libre de poser à notre invité lors de la conférence animée par les Membres de Gem en débat.

Vous êtes invités

le lundi 19 mars 18h00

Auditorium de l’Ecole de Commerce de Grenoble

Entrée libre et Gratuite pour Tous

Share Button